Niger : une dizaine de membres de Boko Haram abattus à Bosso

L’armée du Niger a mis hors d’état de nuire une dizaine de combattants présumés du groupe terroriste Boko Haram, à Bosso dans la région de Diffa, frontalière avec le Nigeria.

Opération coup de poing au Niger où les forces armées ont éliminé, vendredi 27 mai 2016, une dizaine de combattants présumés du groupe terroriste Boko Haram, à Bosso, dans la région de Diffa, à la frontière avec le Nigeria.

Dans un communiqué, le ministère nigérien de la Défense nationale, a indiqué que ces 10 présumés de Boko Haram ont été abattus par l’armée dans une attaque de leurs positions par le groupe terroristes à Bosso, a indiqué, ce samedi 28 mai 2016.

Selon le porte-parole de l’armée, le colonel Moustapha Ledrux, vendredi, un poste militaire a été la cible d’une attaque perpétrée par les assaillants qui ont finalement été repoussés par les soldats nigériens. Trois blessés légers ont été enregistrés dans les rangs des forces armées.

Une quantité importante de matériels de guerre a été saiie, notamment des fusils mitrailleurs, des RPG-7, des grenades défensives, des chargeurs ainsi que des téléphones portables.