Niger : six morts et sept blessés dans une attaque de Boko Haram

Au moins six civils ont été tués et sept autres blessés dans un village situé près de la ville de Bosso, dans le sud-est du Niger.

Selon l’armée nigérienne qui en a fait l’annonce ce vendredi 20 mai 2016, des membres du groupe terroriste nigérian Boko Haram ont fait irruption, jeudi, dans un village situé près de la ville de Bosso, dans le sud-est du Niger. Au moins six civils ont été massacré au cours de cet assaut meurtrier.

Toujours selon les informations livrées par l’armée nigérienne, les assaillants ont en outre blessé au moins sept personnes, toutes des civiles. L’attaque s’est déroulée jeudi soir vers 21h50 GMT dans le village de Yébi, à côté de la ville-garnison de Bosso, sur les rives de la Komadougou Yobé, relève Koaci.

Parmi les six morts, deux ont été tués par balles. Quant aux quatre autres, ils ont été brûlés vifs. Dans son communiqué, l’armée a assuré que des opérations de ratissage sont engagées dans le secteur pour neutraliser ces terroristes.

Depuis février 2015, période durant laquelle ce pays d’Afrique de l’Ouest a engagé ses troupes contre la nébuleuse, le Niger fait face à d’incessants assauts de Boko Haram dans le sud-est, proche du Nigeria. Boko Haram, qui poursuit sa tournée meurtrière a fait près de 20 000 morts et poussé pus de 2 millions de personnes à fuir, depuis 2009, sous la direction du féroce Abubakar Shekau.