Niger : les proches de mamadou Tandja accusés «d’atteinte à la sûreté de l’Etat»

Les proches de l’ancien président Mamadou Tandja, détenus depuis dimanche, sont accusés «d’atteinte à la sûreté de l’Etat», a indiqué dans un communiqué l’ex-parti au pouvoir, le Mouvement national pour la société de développement (MNSD), qui demande leur libération. Selon Ousmane Cissé, le ministre nigérien de l’Intérieur, ces arrestations ont été menées sur la base de «renseignements» de la police, rapporte Africa numéro 1.