Niger : le MNJ réclame sa part des bénéfices miniers

Le chef rebelle du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ), Aghaly Ag Alambo, a exigé publiquement « qu’entre 20 et 30% des revenus tirés de l’uranium bénéficient à la population du nord du Niger », essentiellement peuplé de Touaregs. Le Monde rappelle que les groupes Areva (France) et Sino-U (Chine) y ont récemment ouvert des mines et que le pays espère atteindre, d’ici 2011, le deuxième rang mondial des producteurs d’uranium.