Niger : le médecin de Hama Amadou arrêté

Le médecin personnel de l’opposant nigérien Hama Amadou a été interpellé pour propagation de fausses nouvelles.

Au Niger, le médecin personnel de l’opposant Hama Amadou a été interpellé, mardi 15 mars 2016 au soir, pour propagation de fausses nouvelles.

Alors qu’il se trouvait dans la cellule de son patient à Filingué, Dr Harouna Yacouba avait indiqué que Hama Amadou s’était évanoui après une aggravation de son état de santé.

Le médecin avait expliqué dans plusieurs médias que l’opposant Hama Amadou « avait besoin d’une prise en charge correcte ». Avis que ne partage pas le gouvernement nigérien, qui accuse le docteur de propager de fausses nouvelles, justifiant ainsi son interpellation et son transfert à la police judiciaire de Niamey.

Pour sa part, le ministre nigérien de la justice Marou Amadou, a affirmé que le gouvernement avait pris les dispositions pour aménager une salle climatisée à l’hôpital de district de Filingué après avoir reçu l’information faisant état de la dégradation de l’état de santé de l’opposant. Selon un rapport de spécialistes, l’opposant ne souffrirait que de « fatigue générale ».

L’opposition nigérienne ne cesse de réclamer la libération de Hama Amadou afin qu’il puisse mener sa campagne pour le second tour de la Présidentielle prévu le 20 mars. Ce scrutin opposera le Président sortant Mahamadou Issoufou crédité au 1er tour de 48,4% des voix et Hama Amadou 17,7 %.