Net Afrika: à la recherche des meilleurs webmasters d’Afrique

caravane.jpg

La phase finale du plus grand concours de webmaster en Afrique est sur le point de s’achever à Bamako ce jeudi. Plus de 1000 webmasters issus de huit pays de l’ouest africain francophone ont été mis à contribution pour réaliser gratuitement et en un temps record des sites internet pour promouvoir la culture africaine. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la Caravane africaine de l’intégration.

« Le génie de l’Afrique en réponse à la fracture numérique. » Tel est le slogan de cette première édition du concours Net Afrika lancé par la société Orlysoft en partenariat avec la chaîne de télévision Africable. Depuis trois mois, une caravane sillonne l’Ouest Africain pour dénicher de jeunes webmasters talentueux. Sénégal, Guinée Conakry, Mali, Burkina Faso, Niger, Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, huit escales qui ont drainé au total plus de 1000 webmasters. Chacun d’entre eux a réalisé gratuitement et en 72 heures le site internet d’un artiste local. Dans chacun des huit pays participants, deux candidats ont été retenus dans le but de participer à la grande finale. Verdict le 7 août à Bamako diffusé en direct sur Africable.

Réduire la fracture numérique

caravane.jpg

Le thème de cette première édition a volontairement été orienté vers la promotion de la culture africaine. Une évidence pour Maram Kaire, directeur général de la société Orlysoft, spécialiste de l’internet : « Le webmaster, le musicien, le peintre sont tous des artistes. En terme de créativité, c’est deux mondes qui se rejoignent très facilement. » Net Afrika permet ainsi de faire d’une pierre deux coups : encourager la création numérique en montrant que les talents ne manquent pas en Afrique mais qu’ils souffrent souvent d’un manque de médiatisation et auss dynamiser la diffusion de la culture africaine sur internet. Une manière de lutter contre la fracture numérique et de rendre la culture africaine accessible à tous dans le monde entier.

Le succès de Net Afrika est tel que les organisateurs travaillent déjà sur l’édition 2011 avec l’objectif d’élargir le concours à 15 pays.