Mutinerie dans des casernes au nord-Mali

Selon El Watan, de nombreux militaires se seraient mutinés dans les casernes du nord du Mali, rejoignant la rébellion avec armes et bagages. Le MNLA accuse par ailleurs des milices militaires maliennes d’avoir semé la terreur dans le campement d’Ebang Imalane avant d’affronter les rebelles. Le MNLA progresserait rapidement et de plus en plus de citoyens doutent de la tenue de l’élection présidentielle, le 26 avril 2012, malgré les assurances données par le Président.