Mort d’un jeune Tunisien en France: l’autopsie révèle des traces d’asphyxie

Une information judiciaire a été ouverte mardi par le parquet de Grasse (sud-est de la France) pour déterminer les causes de la mort du Franco-tunisien Abdelhakim Ajimi lors d’une interpellation musclée survenue vendredi dernier. L’enquête déterminera s’il y a eu bavure policière ou non comme l’affirment de nombreux témoins. Les conclusions de l’autopsie du jeune font état d’une possible pathologie cardiaque et surtout de traces d’asphyxie, rapporte Le Parisien.