Morocco 2010

“40% des sommes nécessaires aux frais de fonctionnement de l’opération sont déjà bloqués en banque”, a annoncé l’association Morocco 2010, en charge de préparer l’offre chérifienne d’accueillir la prochaine Coupe du monde de football, rapporte L’Economiste. Une disposition qui n’est pourtant pas stipulée dans le cahier des charges de la Fédération internationale de football.