Monsieur Alassane Ouattara prépare l’opinion à la nouvelle de la mort du Président Laurent Gbagbo

Monsieur Alassane Ouattara prépare l’opinion à
la nouvelle de la mort du Président Laurent GBAGBO qu’il retient en
otage depuis le 11 avril 2011, date de son enlèvement par les forces
spéciales françaises.

Contrairement aux allégations de la presse au service de Monsieur
Ouattara, seule désormais à paraître en Côte d’Ivoire, le Président
GBAGBO n’a pas fait une tentative de suicide.
Le samedi 23 avril 2011 à la mi-journée, le Président Laurent GBAGBO
s’est entretenu au téléphone avec un membre de sa famille. Le
Président GBAGBO, dont les conditions de détention sont difficiles et
humiliantes, n’a nullement mentionné les faits évoqués par la presse de
Monsieur Ouattara.

Monsieur Ouattara, commanditaire et bénéficiaire du coup d’Etat postélectoral
orchestré par la France, les Etats-Unis et l’ONU, sera tenu pour
responsable de la mort du Président GBAGBO.
Il ne fait aucun doute que Monsieur Alassane Ouattara tente
maladroitement de déguiser un projet d’assassinat du Président
GBAGBO en tentative de suicide.

Monsieur Ouattara n’a pas d’autre choix que de remettre en liberté le
Président Laurent GBAGBO, la Première Dame Simone GBAGBO et
toutes les personnalités arbitrairement détenues depuis quinze jours par
la rébellion. La paix en Côte d’Ivoire est à ce prix.

Fait à Paris, le 26 avril 2011

M. Toussaint ALAIN

Conseiller du Président GBAGBO