Mohamed El Baradeï réélu à la tête de l’Agence internationale de l’énergie

Mohamed El Baradeï vient d’être élu pour la 3e fois directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIEA), organisation intergouvernementale des Nations unies. Pour El Watan, il est « l’Egyptien qui dérange » : les Etats-Unis lui reprochent d’avoir nié l’existence d’armes de destruction massive en Irak, en 2003, devant le Conseil de sécurité de l’Onu, et un manque de fermeté à l’égard du programme nucléaire iranien.