Mobilisation en faveur du blogueur emprisonné au Maroc

150 ingénieurs marocains et des militants des droits de l’homme ont réclamé, samedi à Rabat, la libération de Fouad Mourtada, condamné le 22 février à trois ans de prison pour avoir « usurpé » l’identité du frère du roi Mohammed VI sur Facebook. Pour Facebook, cette histoire est une aubaine car la condamnation de Fouad Mourtada donne une légitimité juridique au site car la création d’un profil devient synonyme de mise en ligne d’une pièce d’identité opposable, explique Bellaciao.