Mauritanie : le Haut Conseil d’Etat assure la présidence par intérim

Le Haut Conseil d’Etat de Mauritanie, formé par les militaires au lendemain du coup d’Etat du 6 août, s’est doté d’une « ordonnance constitutionnelle » définissant ses « pouvoirs provisoires », indique Le Soleil. Selon le texte, les prérogatives du président déchu sont exercées par les putschistes « en la forme collégiale » et le Haut Conseil d’Etat peut se substituer aux élus si « le fonctionnement du Parlement est entravé ».