Mauritanie : Al-Qaïda au Maghreb islamique appelle à la guerre sainte

Suite au coup d’Etat du 6 août, Al-Qaïda au Maghreb islamique a appelé au lancement d’une guerre sainte en Mauritanie et à l’instauration dans le pays de la loi islamique, rapporte L’Express. Le leader du groupe terroriste, Abou Mouss’ab Abd el Wadoud, estime dans un communiqué que les militaires qui ont mené le putsch ont probablement agi avec le soutien « des Etats infidèles : Etats-Unis, France et Israël ».