Maroc : un commando féminin de l’Etat islamique démantelé

véritable coup de filet au Maroc où les autorités ont annoncé avoir procédé à l’arrestation de dix femmes soupçonnées d’appartenir à une cellule de l’organisation Etat islamique (EI), qui auraient projeté des attentats-suicides dans plusieurs villes de ce pays d’Afrique du Nord.

Dix femmes, qui avaient prêté allégeance à l’organisation Etat islamique et qui étaient en phase de commettre des actions violentes, ont été arrêtées par la police marocaine, ce lundi 3 octobre 2016. Selon le ministère marocain de l’Intérieur qui en a fait l’annonce dans un communiqué, « les dix suspectes ont essayé de se procurer des produits chimiques utilisés dans la fabrication de ceintures explosives ».

Les autorités marocaines ont précisé qu’elles voulaient commettre des attentats suicide « contre des installations vitales au Maroc », et « avaient tissé des liens étroits avec plusieurs terroristes marocains également affiliés à Daech et basés à la frontière syro-irakienne ». Le ministère de l’Intérieur ajoute que cette cellule féminine était par ailleurs chargée du recrutement et de l’entraînement de femmes pour l’EI. Elle était active dans plusieurs localités du pays, notamment à Kénitra, Sidi Slimane, Salé et Tanger.