Maroc, Sahara : Laâyoune marche contre les propos de Ban Ki-moon

Plus de 180 000 personnes ont battu le pavé, à Laâyoune, pour dénoncer les propos tenus par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon sur le Sahara Occidental.

Nouvelle marche contre Ban Ki-moon. Ils étaient plus de 180 000 personnes à battre le pavé, ce mardi 15 mars 2016, à Laâyoune pour dénoncer les propos tenus par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon sur le Sahara Occidental, a indiqué APA.

Le site ajoute que cette marche, organisée à l’initiative des chioukhs et notables des tribus sahraouies, des élus et organisations politiques et syndicales et de la société civile, s’est ébranlée du centre Cheikh Mohamed Laghdef pour se diriger vers le siège de la MINURSO. L’occasion a été saisie par les manifestants pour crier fort leur attachement à la marocanité du Sahara Occidental, ainsi que leur « rejet catégorique des déclarations du Secrétaire général de l’ONU sur le Sahara marocain ».

Cette marche intervient après celle de dimanche 13 mars 2016, qui s’est déroulée dans la capitale Rabat pour la même cause avec la participation de plus de 3 millions de personnes pour dénoncer les « dérapages verbaux » du Secrétaire général des Nations Unies sur le Sahara Occidental, lors de sa récente visite dans la région. Cette marche intervient aussi après que Ban Ki-moon ait dénoncé les propos tenus à son encontre et la marche visant à protester contre sa personne.

Samedi, au terme d’une session extraordinaire, le Parlement marocain a fermement condamné les « propos hostiles » de Ban Ki-moon au sujet de l’intégrité territoriale du Maroc.