Maroc-Sahara, Ban Ki-moon en Algérie : « Organiser un référendum si… »

En visite à Alger depuis samedi, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, a déclaré que les membres du MINURSO sont « prêts à organiser un référendum (au Sahara Occidental) s’il y a un accord entre les parties ».

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU a déclaré que les membres du MINURSO sont « prêts à organiser un référendum s’il y a un accord entre les parties ».

Soulignant avoir demandé à Christopher Ross de « reprendre ses tournées » dans la région, Ban Ki-moon a déploré qu’ « aucun progrès réel n’a été fait dans les négociations » autour de la question du Sahara Occidental par les deux parties. L’émissaire de l’ONU, à qui le Maroc avait retiré sa confiance en 2012 pour « partialité », était également connu pour tenter à chaque occasion de remettre sur la table les plans avortés pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental.

Le SG de l’ONU s’est également entretenu avec le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, qui a souligné l’impératif de parachever le « processus de décolonisation du Sahara Occidental ». Lors d’un point de presse conjointement animé avec Ban Ki-moon, M. Lamamra a indiqué avoir « évoqué, lors de nos discussions, le Sahara Occidental et assuré au SG de l’ONU l’impératif du parachèvement du processus de décolonisation de ce territoire à travers la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination ».