Maroc : réduction des condamnations des journalistes d’« Al Watan An An »

La cour d’appel de Casablanca a réduit, mardi, la condamnation des deux journalistes d’Al Watan Al An jugés pour la publication de documents sur la menace terroriste au Maroc, rapporte E-Marrakech. La peine du journaliste Moustapha Hourmatallah passe de huit à sept mois de prison fermes et celle du directeur de publication, Abderrahim Ariri, de six à cinq mois de prison avec sursis.