Maroc : quel lien entre « l’assassinat » de Hassan II et « l’homosexualité » de Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI

A bien scruter les sorties du journaliste espagnol Ferran Sales Aige et du gangster français Gérard Fauré, force est de se demander s’il n’y a pas de lien entre « l’assassinat » de l’ancien roi du Maroc Hassan II et « l’homosexualité » de l’actuel souverain Mohammed VI.

Le divorce entre Mohammed VI et Salma Bennani a été l’opportunité saisie pour soulever la question de l’orientation sexuelle du roi du Maroc. Et les confessions faites laissent penser à un lien entre « l’assassinat » du roi Hassan II et « l’homosexualité » du roi Mohammed VI. Dans une publication, le journaliste espagnol Ferran Sales Aige, évoquant les « escapades sexuelles du roi » pendant ses études à Bruxelles, a révélé que « Mohammed VI aurait été un client régulier dans un certain nombre de bars gays bien connus de notre capitale ».

A lire : Divorce avec Lalla Salma, Homosexualité : cascade de révélations sur Mohammed VI du Maroc

Le reporter ne s’est pas arrêté en si bon chemin, il a en effet soutenu que Hassan II, père de Mohammed VI, aurait également « fait contrôler son fils par un espion » et aurait été « très contrarié lorsqu’il eut appris que son fils aurait reçu de nombreux visiteurs masculins dans son palais princier, à Salé. L’origine d’une brouille ? Rien n’est moins sûr. Force est de se demander quel lien entre ces propos du journaliste et les graves accusations d’un ancien gangster français.

A lire : Vidéo, Graves révélations : Maroc, Mohammed VI accusé d’avoir fait assassiner son père

En effet, dans une interview à Sudradio, Gérard Fauré, gangster qui s’activait au Maroc, en Espagne, en France et en Hollande, a accusé le roi Mohammed VI d’être artisan de la mort de son père Hassan II. Mieux, l’ancien caïd français, par ailleurs fils du médecin confident du roi Mohamed V, a promis de prouver, dans un livre qu’il publiera plus tard, que le roi du Maroc a fait assassiner son père.