Maroc : plus de 900 millions d’euros pour une infrastructure routière

Le Maroc a décidé lundi de consacrer plus de 900 millions d’euros à l’infrastructure routière dans la région frontalière avec l’Algérie pour faire face au désenclavement des populations et attirer l’investissement, peut-on lire sur Atlas Vista. Une partie de ce projet a été consacrée à l’autoroute qui «s’étendra sur 328 km et qui va relier Fès (centre) à Oujda (nord-est)», une ville frontalière avec l’Algérie.