Maroc : pas de liberté pour le rappeur Mouad Belghouat

Après une nouvelle audience de son procès hier lundi, le rappeur marocain Mouad Belghouat s’est vu refuser la liberté provisoire, rapporte RFI. Le chanteur avait été arrêté le 29 mars après une plainte de la direction générale de la sûreté nationale l’accusant de porter atteinte à l’image de la police. Mouad Belghouat risque trois ans de prison.

Lire aussi : Maroc : Mouad Belghouat, le cauchemar continue…