Maroc : Mohammed VI fait libérer l’homme qui s’est jeté sur sa voiture

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a ordonné la libération de l’homme qui s’est jeté lundi sur sa voiture alors que le cortège royal se rendait à la gare d’Agdal pour le lancement du projet de l’extension des deux gares à Rabat.

L’homme qui avait tenté d’arrêter le convoi du roi Mohammed VI, le lundi 7 mars 2016 à Rabat, avait été interpellé puis remis à la police qui a procédé à son interrogation. Alors qu’il avait été gardé à vue, Mohammed VI a ordonné sa libération.

En plus d’ordonner sa libération, l’homme a obtenu le pardon du souverain. Il n’est donc plus poursuivi pour « perturbation du trafic routier et la mise en danger de la vie d’autrui ». Agé de 44 ans, l’homme avait vécu une dizaine d’années en Espagne avant de revenir au Maroc. Lundi, alors que le cortège royal se rendait à la gare d’Agdal pour le lancement du projet de l’extension des deux gares à Rabat, il s’est jeté sur la voiture du souverain.

De sources concordantes, l’homme en question tentait de faire passer un message par la fenêtre de la voiture du roi du Maroc, l’obligeant à s’arrêter. Poursuivi par les gardes du corps, l’homme a détalé comme il l’a pu. Mais il a fini par être arrêté par la garde rapprochée de Mohammed VI avant d’être remis à la police.