Maroc: manifestation à Casablanca pour des réformes politiques

Près de 4 000 personnes ont manifesté pacifiquement dimanche à Casablanca (capitale économique du Maroc) pour réclamer plus de « démocratie et de justice sociale », rapporte l’AFP. Selon la police, ils étaient près de 2 500, contre 10 000 pour les organisateurs. Les manifestants sont pour la plupart des jeunes du Mouvement 20 février, ainsi que des islamistes du mouvement Justice et Bienfaisance. Ils scandaient « Non à la corruption », « il faut mettre un terme à l’injustice sociale », « le peuple veut mettre un terme à l’autoritarisme ». Certains d’entre eux réclamaient aussi l’abrogation de l’article 19 de la Constitution qui consacre le statut religieux du Roi Mohammed VI et la « démission du gouvernement ». Le Roi du Maroc avait annoncé dans un discours tenu le 9 mars d’importantes réformes politiques.