Maroc : les manifestations populaires ont eu raison de la hausse du pain

Suite aux manifestations populaires de dimanche, à Sefrou, le gouvernement marocain a abandonné, lundi, l’idée d’augmenter le prix du pain, indique E-Marrakech. Trois journaux locaux ont rapporté un bilan de 300 blessés, dont 22 graves, lors du mouvement organisé par la section locale de l’Association marocaine des droits humains.