Maroc : le mouvement du 20 février appelle à manifester dimanche

Les réformes annoncées par Mohammed VI hier soir dans son discours à la Nation sont jugées insuffisantes par le mouvement du 20 février qui appelle à manifester dans plusieurs villes du Maroc ce dimanche 19 juin. Najib Chaouki, un des responsables du mouvement de contestation a déclaré à l’AFP qu’ils appelaient à une marche pacifique pour demander « une constitution véritablement démocratique et une monarchie parlementaire ».