Maroc : la police accuse les immigrés africains d’être des « criminels de guerre »

La police marocaine justifie sa politique de répression à l’encontre des immigrés africains en les accusant d’être des « criminels de guerre », selon l’Association Beni Znassen pour la Culture, le Développement et la Solidarité. Début juin, le journal indépendant marocain Assabah a créé la polémique avec un article intitulé : « Les immigrés africains impliqués dans des crimes de guerre ».