Maroc : la plainte contre Badr Hari retirée

Au Maroc, la plainte à l’encontre du kick-boxeur Badr Hari a finalement été retirée par la victime juste avant le début du procès.

Soulagement pour Badr Hari poursuivi pour coups et blessures. La plainte à l’encontre du kick-boxeur a finalement été retirée, ce mardi 24 mai 2015, par la victime juste avant le début du procès.

Selon Bladi.net qui reprend le site Alyaoum24, le serveur d’une boite de nuit branchée à Marrakech l’attaquait pour agression après avoir été frappé par le champion marocain et un ami, ce qui avait nécessité son hospitalisation. Un arrangement a finalement été trouvé entre le champion de kickboxing et le serveur. Des rumeurs ont fait état de négociations autour de 60 000 dirhams en guise de dédommagements.

Badr Hari s’est fait remarquer plusieurs fois, ces derniers mois, pour son comportement parfois très violent au Maroc. Ces frasques n’ont en rien grevé l’estime que les Marocains ont pour le sportif. Un sondage publié il y a quelques semaines révélait qu’il était la troisième personnalité préférée des Marocains, derrière le roi Mohammed VI et le Président turc Recep Erdo?an.

Le retrait de la plainte est donc un soulagement pour ses fans, mais aussi son ami, le Portugais Cristiano Ronaldo, sociétaire du Real Madrid.