Maroc : l’immigration clandestine en recul

Le Maroc a enregistré une baisse de 16,72% du nombre de candidats à l’immigration clandestine entre janvier et octobre 2007, indique Magharebia. Le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Jamal Aghmani, attribue notamment ces résultats aux efforts du royaume chérifien pour lutter contre les causes économiques et sociales du phénomène.