Maroc, Divorce avec Lalla Salma : quand le palais royal censure un article sur l’orientation sexuelle de Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, soupçonné d'être derrière l'arrestation du rappeur Gnawi

Au Maroc, le palais royal aurait purement et simplement interdit la publication d’un article sur l’orientation sexuelle du roi Mohammed VI, en rapport avec le divorce de Lalla Salma née Bennani.

L’actualité autour du divorce entre le roi du Maroc et Mohammed VI et la désormais ex-princesse Salma Bennani a été remise au goût du jour par le site Maghreb Online qui a révélé la censure, par palais royal marocain, de la publication d’un article sur l’orientation sexuelle du roi de ce pays d’Afrique du Nord. Le site fait allusion au journal belge, Het Laatste Nieuws, qui a mis les projecteurs sur l’absence remarquée de Salma Bennani lors de deux rendez-vous importants : la visite officielle du roi d’Espagne Felipe  VI accompagné de son épouse Dona Letizia ainsi que celle du prince britannique Harry en compagnie de son épouse Meghan.

A lire : Maroc, Divorce avec Lalla Salma : « l’homosexualité » de Mohammed VI mise en cause

Cette absence a donné lieu à de nombreuses supputations quant à l’origine du divorce. Les langues s’étant déliées, une corrélation a été ainsi faite entre cette séparation et l’orientation sexuelle du roi Mohammed VI. « La famille royale marocaine aurait interdit la publication d’un article sur l’orientation sexuelle du roi, cela nourrit encore plus la machine à rumeurs », écrit le journal.

A lire : Maroc : fille de Mohammed VI, Lalla Khadija a aussi vécu l’absence de Lalla Salma

Les rumeurs circulent de plus belle sur la séparation entre le souverain et la désormais ex-princesse. D’aucuns voient plutôt des conflits d’ordre familial comme étant à l’origine de cette séparation. Qu’en est-il ?

A lire : Maroc : plus gentleman que Mohammed VI, tu meurs !