Maroc : adoption du nouveau code de la nationalité

La Chambre des représentants a adopté, lundi, à l’unanimité, la réforme du code de la nationalité, annonce L’Economiste. Ce texte stipule qu’« est Marocain, l’enfant né d’un père marocain ou d’une mère marocaine ». Auparavant, seul le père pouvait transmettre sa nationalité.