Marier des séropositifs, la nouvelle idée des Nigérians

L’Etat de Bauchi au Nigeria a eu « l’ingénieuse » idée de marier des séropositifs pour éviter la propagation du virus du sida, rapporte BBC. Environ 70 couples ont été ainsi formés en application des règles de la loi islamique, la charia. Elle interdit l’usage des préservatifs. Le programme commun des Nations unies sur les VIH/Sida (Onusida) n’approuve pas l’initiative de l’Etat de Bauchi. Si les époux séropositifs n’ont pas été infectés par les mêmes souches du virus du VIH, elles peuvent interagir entre elles. L’usage du préservatif reste donc de mise pour protéger les malades et pour éviter d’aggraver leur état de santé.