Manifestations en Egypte : le bilan s’alourdit

Un manifestants et un policier égyptiens ont été tués mercredi, au Caire, lors des manifestations, rapporte BBC. Des milliers de manifestants, rassemblés dans plusieurs villes du pays, réclamaient des réformes sociales, économiques et politiques et la démission du président Hosni Moubarak.
A Suez, 70 personnes (55 manifestants et 15 policiers) ont été grièvement blessées, selon des sources sécuritaires. 500 personnes de plus ont été interpellées, portant à 700 le nombre d’opposants actuellement détenus. Au moins six personnes ont trouvé la mort en Egypte depuis le début des manifestations, mardi. Fer de lance du mouvement de protestation, le «Mouvement du 6 avril» a appelé dans un message diffusé par SMS et sur le réseau de socialisation Facebook, à de nouvelles manifestations vendredi après la prière «pour demander le droit de vivre dans la liberté et la dignité».