Manifestation au Togo : la police mobilisée

La police s’est déployée mardi dans des quartiers de Lomé, la capitale togolaise. Malgré une interdiction gouvernementale, le principal parti d’opposition a appelé à manifestater ce mardi pour protester contre les résultats de la présidentielle du 4 mars, peut-on lire sur Atlas Vista. Des policiers armés de matraques barrent les accès du quartier populaire de Bè, où se trouve le siège de l’Union des forces de changement (UFC), le parti du principal opposant Jean-Pierre Fabre.