Mamadou Tandja reste à la prison de Kollo

L’ancien président du Niger, Mamadou Tandja, restera encore en prison après un appel du parquet contre l’ordonnance de remise en liberté rendue mardi par la cour d’appel de Niamey rapporte l’AFP. Il est accusé de détournement de fonds et de « refus d’obtempérer à une décision de justice ». Mamadou Tandja a été renversé par un coup d’état militaire le 18 février 2010 après avoir tenté de modifier la Constitution, la junte ayant ensuite, conformément à ses engagements, organisé des élections présidentielles qui ont aboutie à l’élection de Mahamadou Issoufou.