Mali : quatre militaires tués dans deux attaques à Tombouctou

Au moins quatre militaires maliens ont été tués ce jeudi dans deux attaques, à Tombouctou.

Le nord du Mali est toujours en proie aux attaques de groupes armés. Au moins quatre militaires maliens ont péri jeudi dans deux attaques, à Tombouctou, près de Gao, dans le nord. « Un militaire malien a été tué par balle lors d’une embuscade jeudi matin dans la périphérie de la ville de Tombouctou », a indiqué un officier de l’armée malienne dans cette ville, soulignant que les trois autres militaires ont péri dans l’explosion d’un engin au passage de leur véhicule près de Gao.

La région est régulièrement prise pour cible par les groupes armés terroristes qui rodent toujours dans le nord. Officiellement ils y ont été chassés par les troupes françaises intervenues après qu’ils se soient emparés de la région, provoquant la chute de l’ancien Président Amadou Toumani Touré, éjecté par le coup d’Etat de l’ex-capitaine Amadou Sanogo.

Ces groupes armés, encore présents sur le sol malien, se manifestent aussi régulièrement en menant des attentats au cœur de la capitale Bamako. Dernièrement l’attaque meurtrière contre l’hôtel américain Radisson Blu est encore dans tous les esprits.

Même si le gouvernement s’efforce de rassurer la population, la situation est toujours tendue au Mali, qui est constamment sous la menace terroriste. De nombreux observateurs n’hésitent pas à affirmer que les troupes françaises font office de rempart pour les empêcher de reprendre le nord du pays sous leur contrôle.