Lutte contre le sida : feu vert de l’OMS et l’Onusida à la circoncision

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Onusida donnent un feu vert prudent à des politiques de circoncision, après que des études récentes ont montré l’effet bénéfique de cette pratique, pour l’homme, au regard de la transmission du virus du sida, annonce Libération. Si la « circoncision ne protège pas complètement contre l’infection au VIH, elle représente une stratégie additionnelle », estiment les deux organisations onusiennes.