Londres accepte l’extradition de Khalifa

La Grande-Bretagne a accepté l’extradition du golden boy Rafik Khalifa. L’homme d’affaire, qui doit près de 2 milliards de dollars à l’Algérie, a encore une fois décidé de faire appel, a indiqué lundi Africatime. Exilé en Angleterre depuis la faillite de son empire financier, il est réclamé par son pays d’origine, qui souhaite organiser un nouveau procès depuis 2007.