Libye : plusieurs migrants égyptiens tués

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a indiqué qu’entre douze et seize migrants égyptiens cherchant à gagner l’Europe auraient trouvé la mort dans un affrontement avec des passeurs en Libye.

Drame en Libye où entre douze et seize migrants égyptiens cherchant à gagner l’Europe auraient trouvé la mort dans un affrontement avec des passeurs. C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi 27 avril 2016, au Caire, le ministère égyptien des Affaires étrangères.

« D’après nos premières informations, entre 12 et 16 migrants égyptiens illégaux ont été tués dans des affrontements avec des gangs de passeurs », a indiqué le ministère, précisant que l’incident avait eu lieu dans la ville de Bani Walid, un point de transit pour migrants situé à environ 150 km au sud-est de Tripoli.

Pour sa part, la Mission de support en Libye des Nations-Unies (UNSMIL) a fait état d’un bilan de 12 Egyptiens et trois Libyens tués. Le responsable de l’UNSMIL Martin Kobler a, dans un communiqué, « fortement déploré ces meurtres». Il a appelé le autorités locales à «faire en sorte qu’une enquête ait lieu et à empêcher de nouveaux meurtres ».

Beaucoup d’Egyptiens fuient ce pays d’Afrique du Nord du fait d’un régime policier instauré par l’ex-Maréchal devenu Président, Abdel Fattah al-Sissi. La répression policière est de mise en Egypte où les manifestations d’opposition sont interdites et les contrevenant risquent de lourdes peines de prison.