Libye : plus de 100 migrants secourus en Méditerranée

Quelque 135 migrants en détresse, qui s’apprêtaient à rejoindre les côtes européennes, ont été secourus par un pétrolier libyen.

Drame évité de justesse en Méditerranée. En effet, 135 migrants en détresse, qui s’apprêtaient à rejoindre les côtes européennes, ont été secourus par un pétrolier libyen, ce mardi 24 mai 2016. Plus tôt dans la journée, les gardes-côtes libyens avaient annoncé l’arrestation de quelque 550 migrants qui tentaient de rejoindre l’Europe par la mer.

Alertés par le pétrolier Anouar al-Khalij de la présence à bord d’embarcations de fortune de migrants, les gardes-côtes ont apporté secours les personnes en détresse à environ 17 milles marins au large de la ville côtière de Sabrata, située à 70 km à l’ouest de Tripoli.

Les migrants ont été transportés de la zone de sauvetage vers la raffinerie de Zawiyah, à 45 km à l’ouest de Tripoli, où ils ont été remis aux autorités chargées de lutter contre l’ immigration clandestine.

Selon les informations livrées par les gardes-côtes, les embarcations étaient sur le point de couler lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux. Depuis dimanche, plus de 1 400 migrants ont été interceptés dans la même zone, selon les gardes-côtes de Tripoli.

Un décompte du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique que depuis le début de l’année, plus de 34 000 personnes ont débarqué sur les côtes italiennes après avoir été secourues en mer au large de la Libye.