Libye : les hommes d’Haftar remettent les terminaux pétroliers à la compagnie nationale

Les autorités libyennes non reconnues ont affirmé, ce mercredi 14 septembre 2016, avoir remis la gestion des principaux terminaux pétroliers dont elles se sont récemment emparées à la Compagnie nationale du pétrole, précisant qu’elles continuent d’en assurer la surveillance. Cette décision survient au moment où la communauté internationale s’alarme des risques d’une guerre ouverte entre ces autorités basées dans l’Est du pays et le gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et soutenu par l’ONU.