Libye: les diplomates occidentaux réinvestissent Tripoli

Après six mois de fermeture, Paris a rouvert lundi son ambassade de Tripoli. Celle-ci avait été saccagée par les partisans de Kadhafi, après sa fermeture en février. Dans la foulée, la Grande-Bretagne a annoncé qu’elle allait rouvrir la sienne. De leur côté, les États-Unis s’investissent dans la reconstruction du pays. Pour cela, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a annoncé qu’elle viendra jeudi à Paris pour participer à la réunion du Groupe de contact sur la Libye. Objectif: accélérer le plan d’aide financière aux Conseil national de transition, le nouveau pouvoir libyen, lit-on mardi dans Nouvelobs