Libye : le QG de l’Etat islamique à Syrte tombe

Les forces libyennes pro-gouvernementales sont à la traque du groupe Etat islamique (EI) et se sont emparées de son centre de commandement à Syrte.

En Libye, les forces pro-gouvernementales poursuivent la traque contre le groupe Etat islamique (EI) dans son fief de Syrte. Ce mercredi 10 août 2016, elles se sont emparées du centre de commandement du groupe djihadiste. L’Etat islamique avait pris le contrôle de Syrte en juin 2015.

Dans un communiqué, le porte-parole du centre de presse des forces du gouvernement d’union nationale (GNA), Reda Issa, a indiqué que « le Centre de conférences de Ouagadougou est entre nos mains ». Le centre de presse est un complexe qui servait de centre de commandement à l’Etat islamique.

L’hôpital Ibn Sina, un établissement adjacent, a également été repris par les forces du pro-gouvernementales qui s’étaient aussi emparées plus tôt du campus universitaire tout proche. Le centre de presse a en outre précisé qu’ « au moins 20 cadavres des bandes de l’Etat islamique ont été découverts après les combats d’aujourd’hui à l’université ».

Reda Issa a toutefois ajouté que « les djihadistes conservent encore à Syrte les quartiers résidentiels 1, 2 et 3 ainsi qu’un complexe de villas près de la mer ». Dimanche, les forces du pro-gouvernementales avaient annoncé le début du compte à rebours pour donner l’assaut final au bastion de l’Etat islamique, appuyées par un soutien aérien de l’armée américaine.