Libye : le gouvernement d’union renforce son autorité

En Libye e gouvernement d’union nationale cherchait mercredi à imposer son autorité sur les finances et les institutions au lendemain de la décision des autorités non reconnues de Tripoli de lui céder le pouvoir, un pas important en vue de sortir le pays du chaos. Une semaine après son arrivée à Tripoli, le Premier ministre Fayez al-Sarraj a engrangé un nouveau succès avec le ralliement du « gouvernement » de Tripoli. Riche pays pétrolier, la Libye est livré aux milices depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 et confronté à une montée en puissance du groupe jihadiste Etat islamique (EI), ne compte désormais plus que deux autorités rivales.