Libye : la requête de Seif al-Islam Kadhafi à la CPI

En Libye, Seif al-Islam Kadhafi, fils de Mouammar Kadhafi, a, selon son pool d’avocats, demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d’ abandonner les poursuites à son encontre.

Seif al-Islam Kadhafi, le fils de ancien chef d’Etat de la Libye, Mouammar Kadhafi, a demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d’ abandonner les poursuites à son encontre, selon son pool d’avocats.

En 2014, la Cour pénale internationale avait réclamé que Seif al-Islam, un des fils de Mouammar Kadhafi, soit transféré à la Haye , pour être jugé pour crimes contre l’humanité, lors de la révolte de 2011 ayant entraîné le destitution puis la mort de son père.

L’un de ses avocats cité par l’agence de presse iranienne IRNA, « il existe un principe juridique clair selon lequel une personne ne pourrait être condamnée deux fois pour les mêmes faits. Par conséquent, nous demanderons au tribunal de la CPI l’abandon des poursuites contre lui ».

Seif al-Islam Kadhafi avait été inculpé par un tribunal de Tripoli avec plus d’une trentaine de hauts responsables de l’ancien régime, le 24 octobre 2015, pour la répression de l’insurrection de 2011. Les avocats de Kadhafi-fils ont indiqué que la condamnation à mort de leur client par les juges libyens a été vivement critiquée par l’ONU. Ils n’écartent pas que Seif al-Islam pourrait bénéficier d’une loi d’amnistie générale qui s’appliquerait alors à tous les libyens sans exception.