Liberia : Charles Taylor pourra purger sa peine en Grande-Bretagne

L’ancien chef d’Etat libérien Charles Taylor, accusé de crimes contre l’humanité, crimes de guerres et autres violations des droits de l’Homme, pourra purger sa peine en Grande-Bretagne s’il est condamné par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), signale la BBC. Il est pour l’instant détenu à Freetown (Sierra Leone) sous la surveillance de Casques bleus attachés au TSSL, en attendant son procès qui doit se tenir à La Haye.