Libération des employés français d’Areva enlevés au Niger

Les cinq personnes enlevées par des rebelles touaregs du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ) dimanche ont été libérées et remises mercredi à la Croix-Rouge, rapporte France 24. Parmi elles se trouvaient 4 cadres français employés par la société Areva, et un Nigérien enlevé précédemment par le même groupe. Agali Alambo, le chef de la rébellion, avait dit vouloir délivrer un message au groupe nucléaire français qui exploite des gisements d’uranium dans la région. Le MNJ réclame, pour lui et les populations locales, une plus grande part des bénéfices tirés de cette activité.