Levée des barrages en Guyane

Un protocole d’accord signé jeudi soir entre les élus guyanais et l’Etat français semblent avoir mis fin à 11 jours de blocage, mentionne RFI. Si le gouvernement a pu arracher une baisse de 30 centimes à la pompe au pétrolier Total, actionnaire majoritaire de la Sara, qui approvisionne la Guyane depuis la Martinique, il reste 20 centimes à obtenir pour satisfaire ce mouvement populaire qui exigeait une baisse de 50 centimes sur le carburant.