Les violences xénophobes s’étendent en Afrique du Sud, l’armée se mobilise

Malgré le déploiement de l’armée jeudi, les violences xénophobes en Afrique du Sud ne cessent de prendre de l’ampleur et se propagent vers la région du Cap, indique LA Tribune. Parties de Johannesburg, la capitale économique du pays, elles ont causé la mort de près de 42 personnes, majoritairement zimbabwéennes, dans le township d’Alexandra. Des milliers de familles ont dû fuir leur habitation pour se réfugier dans les églises et les centres sociaux.