« Les troupes françaises n’ont pas vocation à rester en Centrafrique », assure Hollande

Lors de la cérémonie d’hommage rendue aux Invalides, aux deux jeunes soldats français tués en Centrafrique, le,président français François Hollande a estimé ce lundi que « l’honneur de la France » était de « s’engager » et « sans la moindre hésitation » pour mettre fin à « des crimes contre l’humanité ». Selon lui, les forces françaises n’ont cependant « pas vocation à rester durablement en Centrafrique ». Les soldats français « seront progressivement relayés par la montée en puissance des forces africaines dont les effectifs vont doubler en quelques semaines pour atteindre 6 000 hommes », a-t-il poursuivi.