Les réfugiés du Darfour en danger dans leurs villages

Le Haut commissariat aux réfugiés des Nations Unies (UNHCR) accuse le gouvernement de Khartoum de forcer les réfugiés du Darfour à retourner dans des villages non sécurisés, où ils risquent d’être de nouveau attaqués par les milices janjawids. Le porte-parole de l’organisation, Peter Kessler, s’appui sur les témoignages de réfugiés qui ont été attaqués après avoir suivi les recommandations de Khartoum, indique IOL.